Échanger avec nos enfants

Page vue : 5 385 fois.

Echanger avec nos enfants.Nous le savons tous, l’enfant doit être soumis à l’adulte expérimenté afin qu’il puisse apprendre à vivre et grandir épanouie. La question est : Comment soumettre un individu sans le brusquer ou le repousser ?

A travers ce cours, le Rav Meïr Thomas nous enseigne que la plus grande qualité pédagogique en tant que parents ou professeur est de pouvoir échanger avec l’enfant. Transmettre l’enseignement, établir les règles, donner les ordres qu’il faut, tout en échangeant avec lui.

Apprenons donc à échanger avec nos enfants.


TOUS LES COURS DE RAV MEÏR THOMAS

 

6 Comments

  1. Sarah dit :

    Hazak Rav, shiour excellent, tellement bien prononcé, et dit avec tellement de profondeur, le message passe tres bien puisque l’on sent que vous etes totalement imprégnés apr ce que vous dites, Hazak
    J’ai 2 questions a propos de ce cours :

    1) pourquoi D. dit au debut, au singulier : « kah » prends le baton, puis « oudevarteme » et vous parelerez avec lui , au pluriel
    pareil a la fin du shiour :  » lo téviou ete haklal haze el ha aretz  » vous ne ferez pas entrer le peuple juif en terre sainte

    2) l’histoire du satan que vous avez evoquez pour justifier la demarche de moise qui a frappe et non parle avec le rocher : le satan a inversé les deux rochers, pourriez vous me dire quelle est la source de cette explication

    Toda rabba Rav,
    Bonne continuation, et beaucoup de hatslaha, Amen

  2. Sarah dit :

    j’ai une troisieme question :

    3) pourriez vous m’expliquer le lien entre la punition de Moché, comme vous lavez dit, qui était de ne pas faire entrer les bne israel en terre sainte et ce qui suit ( exactement comme vous avez enchainez apres avoir parlé de la punition de Moché) :

    selon les maitres de la hassidout : eretz = terre , et vient du mot ratson qui = volonté

    ce que D. a dit ici : saches qu’en frappant sur le rocher, donc en n’ayant pas avec lui une relation d’echange, mais plutot une relation de violence, alors lakhen, de cette maniere :  » lo téviou ete haklal hazé ele ha aretz vous ne parviendrez pas à faire en sorte que ces jeunes la s’investissent dans ce que vous attendez d’eux au niveau de leur propre volonté, ils ne feront que répondre à ce que vous attendez d’eux mais ils ne seront jamais investis dans leur propre volonté , dans cette chose là « 

  3. Norbert MAFUTA dit :

    Merci pour ce cours
    nous profitons pour poser aussi notre question sur le travail de Myriam dans la gestion de l’eau.
    Pendant qu’elle etait encore en vie, on nous parle des enfants d’Isreal qui se soulevent contre Moise et Aaron pour le manque d’eau.
    Quel etait reellement le role de Myriam dans la gestion de l’eau au desert?

    • TORAHDEVIE.FR dit :

      Les enfants d’Israël se plaignirent du manque d’eau à deux reprises :
      1) A leur sortie d’Egypte lorsque le « puit de Miryam » n’existait pas encore.
      2) 40 ans plus tard en 2488 après le décès de Miryam, avant leur entrée en Israël.
      Cordial Chalom.

  4. Dr. Claude Benzaquen dit :

    Bravo.
    Impeccable
    Rien a dire.
    Parfait.
    Merci Rav M. THomas

Trackbacks

Laisser un commentaire

 
 




 

 

Un mot, une vie…

Les Juifs doivent savoir, sans le moindre doute, que le temps de la venue du Machiah est arrivé !
Il convient donc de se tenir prêt.
C'est pourquoi faut-il absolument rajouter et multiplier des actions de bonté !
Pourquoi n'est-il pas déjà là ?
C'est le Machiah Lui-même qui répondra à cette question, mais celle-ci ne doit décourager aucun Juif. Bien au contraire, une telle interrogation doit éveiller en chacun de nous une énergie et un enthousiasme accrus pour accomplir le service de D.ieu !

Le Rabbi de Loubavitch.

Depuis août 2017, Torahdevie.fr est affilié aux Institutions Beth Hillel - Sinaï