Discerner le message de nos enfants

Page vue : 7 699 fois.

SVVSDVAvant toutes actions ou réactions, la réflexion est indispensable. D’autant plus lorsqu’il s’agit de la relation adultes-enfants, car le rapport que nous créons avec nos enfants les accompagnera tout au long de leur vie.

A travers ce cours, le Rav Meïr Thomas nous enseigne quelle est la meilleure manière de réagir envers les faits et gestes de nos enfants même lorsque ceux-ci nous paraissent illogiques ou déplaisants, car en effet, […] derrière chacun de leurs agissements se cache un message.

Apprenons donc à discerner le message de nos enfants.

 

TOUS LES COURS DE RAV MEÏR THOMAS

 

10 Comments

  1. azoulay dit :

    Soyez sur, mon cher ex-directeur, que l’histoire de bilaam restera graver dans ma memoire. J’ai été très touchée!!

  2. Sarah dit :

    Hazak, merveilleux cours

    pour un jeune enfant de 10 – 11 ans , quels moyens faut il mettre en oeuvre pour arriver a voir des choses que seul lui voit, seul lui ressent, comment arriver a percevoir ce qui derange cet enfant , a part le dialogue ? a quoi faut il etre precisement attentif , qu’est ce qui devrait retenir le plus notre attention ?

    Toda Rabba pour vos cours si profonds , mamach

    • Meir Hai Thomas dit :

      Chavoua tov et mehila pour le temps de réponse,

      Je vous répondrai par un autre petit dvar Torah: parmi les 15 Dayenou de la Hagadah, un parait superflu, c’est celui qui prétend que si Hachem nous avait approchés du Har Sinai sans nous donner la Torah, cela nous aurait suffit. Si tous les autres Dayenou sont compréhensibles (s’il nous avait ouvert la mer sans nous faire traverser à pieds secs cela nous aurait suffit etc…)Celui-ci parait être dénué de sens. Quel intérêt peut représenter le fait d’arriver au Har Sinai si ce n’est pour y recevoir la Torah!?
      Pour comprendre cela il faut se référer à la symbolique de chaque chose. Arriver au Har Sinai symbolise le fait de se mettre dans une posture d’apprendre, être capable d’adopter une attitude permanente d’apprenant qui fera de chaque chose que l’on voit et que l’on entend une occasion de s’enrichir d’un savoir et d’une expérience supplémentaire. En d’autres termes, être capable de sortir de nos certitudes et de nos aprioris pour pouvoir être sensible aux messages qu’il nous est donné de recevoir.
      Ainsi en est-il pour notre sujet; être disposé à admettre que la réalité d’une personne peut être différente de ce que l’on en voit ET le lui faire savoir est le premier pas (mais le pas essentiel) pour le comprendre et pour l’accompagner. Cette attitude le mettra en confiance car on sera prêt à l’écouter sans le juger.

      Behatslaha !

  3. Une famille fidèle à torah de vie dit :

    Bravo et Hazak,dit avec beaucoup de conviction et de Sagesse!
    Cher professionnel si on peut l’exprimer ainsi, nous vous demandons de continuer à nous surprendre!
    Merci à vous et à torah de vie et à bientôt je l’espère.

  4. judith chiche dit :

    c toujours un plaisir après 10 ans de retrouver mon ex professeur , maintenant directeur avec des cours toujours aussi prenant et intéressant . Bravo kol hakavod toujours un plaisir de s enrichir de thorah avec les même sages …..
    encore une fois bravo …

  5. sarah colin dit :

    monsieur thomas ce cours est hors du commun. Je le regarde tant et tant que je vais finir par le connaître par coeur.
    Hazak. Il nous fait vraiment réfléchir

  6. esther dit :

    monsieur Thomas, ce discours m’a fait beaucoup réfléchir, et cela nous montre comment a travers la torah on peut beaucoup apprendre mais de nos jours les parents sont trop occuper et ne voit pas toujours quand leurs enfants dévie de leurs chemin.

  7. touaty dit :

    bravo, j ai adore. Mais une vie jusqu a 120 ans ne suffirait pas . enfin faut il au moins essaye. Qu Hachem nous aide a y arriver. Merci Mr Thomas

Trackbacks

Laisser un commentaire

 
 




 

 

Un mot, une vie…

Les Juifs doivent savoir, sans le moindre doute, que le temps de la venue du Machiah est arrivé !
Il convient donc de se tenir prêt.
C'est pourquoi faut-il absolument rajouter et multiplier des actions de bonté !
Pourquoi n'est-il pas déjà là ?
C'est le Machiah Lui-même qui répondra à cette question, mais celle-ci ne doit décourager aucun Juif. Bien au contraire, une telle interrogation doit éveiller en chacun de nous une énergie et un enthousiasme accrus pour accomplir le service de D.ieu !

Le Rabbi de Loubavitch.