TOU BÉAV – 15 AV : Une union pure !

Page vue : 4 433 fois.

TOU BÉAV – 15 AV  Une union pureLe Talmud relate un fait tout à fait mystérieux : Il n’y eu pas de jour plus joyeux pour le peuple juif que le 15 Av et le jour de Kipour. Les filles dansaient dans les champs et invitaient les jeunes hommes célibataires à les choisir comme épouse ! Pourquoi ces jours sont si heureux ? Qu’en est-il de la pudeur ? Quel rapport avec Yom Kipour ?

A travers ce cours, le Rav Raphaël Halimi nous invite à découvrir l’union la plus pure qu’il soit.

 

TOUS LES COURS DE RAV RAPHAËL HALIMI

 

3 Comments

  1. haya assouly dit :

    je d ecouvre le site aujourdui toda raba

  2. hanna dit :

    Bonjour,

    Bravo pour votre site, il est toujours aussi intéressant !
    Pouvez vous me préciser dans livre chapitre et verser est marqué qu’après le faute des explorateurs,
    Hachem punit les hébreux en leur faisant creuser leurs tombes à chaque année.
    Cordial Shalom, hanna.

    • TORAHDEVIE.FR dit :

      Chalom Ouvra’ha !

      Merci pour votre commentaire.

      Ce jour-là tout le peuple pleurait sur son sort et voulait retourner en Egypte. Ainsi qu’il est écrit : « et toute la congrégation leva sa voix et pleura ». Dans le Talmud, Raba dit au nom de Rabbi Yo’hanan que cet épisode eu lieu à la veille de Ticha Be Av et D.ieu dit : « Ils pleurèrent gratuitement, je les ferai pleurer pour une bonne raison ». Nous perdîmes plus tard, entre autre, les deux Temples à cette date.

      En réparation, les enfants d’Israël furent condamnés à errer dans le désert pendant 40 ans au lieu d’y entrer directement comme il était convenu. Tous les hommes de 20 à 60 ans qui avaient fauté, devaient disparaitre pendant ces quarante années. A chaque 9 Av, ils creusaient (d’eux même et non par ordre Divin) leurs tombes et s’y couchaient la nuit. Au lendemain, ceux qui avaient survécu, savaient qu’ils avaient reçu une année supplémentaire de vie. 15.000 hommes mourraient par an. Pourtant, lors de la dernière année, en 2488, les 15.000 derniers furent sauvés définitivement. On fêta alors 6 jours plus tard, la fête de Tou Béav.

      Voici les sources :

      -Deutéronome; chapitre 2 verset 16
      -Traité Taanit 4b, 8a, 30b et 31a
      -Traité Baba Batra 121a et 121b
      -Traité Sota 35a
      -Midrach Rabba et Tan’houma

      A très bientôt et de bonnes nouvelles !
      R. Halimi

Trackbacks

Laisser un commentaire

 
 




 

 

Un mot, une vie…

Les Juifs doivent savoir, sans le moindre doute, que le temps de la venue du Machiah est arrivé !
Il convient donc de se tenir prêt.
C'est pourquoi faut-il absolument rajouter et multiplier des actions de bonté !
Pourquoi n'est-il pas déjà là ?
C'est le Machiah Lui-même qui répondra à cette question, mais celle-ci ne doit décourager aucun Juif. Bien au contraire, une telle interrogation doit éveiller en chacun de nous une énergie et un enthousiasme accrus pour accomplir le service de D.ieu !

Le Rabbi de Loubavitch.