Epreuves ou expériences ?

Page vue : 4 807 fois.

sftghsdfhsftghAu moins une fois dans notre vie, nous nous posons tous cette question : Pourquoi nous arrive-t-il des épreuves alors que nous pensions suivre les chemins indiqués par D.ieu ? Et même si cela est justifié, quel en est l’apport si nous en ressortons affecter ?

Le Rav Haï Barkats nous invite à comprendre le vrai sens du mot « épreuve » et nous donne l’espoir de les surmonter.

 

TOUS LES COURS DE RAV HAÏ BARKATS

 

6 Comments

  1. Belleli Eliane dit :

    N avez vous pas la sensation que le Maitre du monde nous rajoute a chaque fois plus de balles pour jongler et que quelque fois la sagesse est de ne pas accepter une balle supplementaire au moment ou vous sentez que pour bien controler et saisir les precedentes il vaille mieux renoncer a en accepter de supplementaires pour ne pas risquer de faire tomber les antecedentes pour lesquelles l`on prend deja soin de tenter la  » virtuosite « ……kodemkol anche betra , je suis un peu epuisee par les sollicitations exterieures qui s` ajoutent a mon service dans la maison , mari enfant et belle maman ASHEM ichmor otam ve kol ame Israel ?

  2. Elyhaou dit :

    Enfin une vision clair de ce qui est trop souvent appelé  » Epreuves ».
    Hazak

  3. Elyahou Ben Avraham dit :

    Bonjour Rabbi,

    Je subit une épreuve en ce moment dont je ne suis qu’en partie responsable.
    Dans mon travail on m’a fait des soucis pour obtenir des jours pour honorer les fêtes.
    Je me suis complètement découragé et maintenant je suis en conflit avec ma hiérarchie.

    Je ne sais que faire.

    Pouvez-vous me conseiller et faire une Bra’ha pour la Parnassa ?

    Merci de tout coeur.

    Elyahou Ben Avraham.

    • Torahdevie.fr dit :

      Chalom cher ami,

      Pardonnez mon retard. Je ferai mon possible afin de vous donner une réponse plus précise avec l’aide d’Hachem.
      Entre temps, je ne peux que vous « envier » car vous surmonter une épreuve que je n’ai pas eu le mérite de connaitre, une expérience que je n’ai pas vécu. De plus, D.ieu offre des forces incommensurables à l’homme éprouver en fonction de la gravité de son problème.
      Vous possédez donc des forces que je ne possède pas, je vous envie donc profondément.

      Je suis persuadé que vous avez conscience du mérite que vous avez acquis en ayant refusé un compromis afin de respecter les fêtes. C’est dur, très dur, je le sais. Et on ne voit pas forcément de suite le « retour » de D.ieu. Des milliers de gens comme vous ont décidé de prendre ce chemin et ont vu leurs fruits par la suite.

      D.ieu vous observe et vous garde et vous aime surtout. Je vous bénis de tout mon coeur et vous souhaite une délivrance très prochainement !

  4. Sterna dit :

    Excellent chiour
    hazak vraiment
    cela ma permit d’être eclairer !!

Trackbacks

Laisser un commentaire

 
 




 

 

Un mot, une vie…

Les Juifs doivent savoir, sans le moindre doute, que le temps de la venue du Machiah est arrivé !
Il convient donc de se tenir prêt.
C'est pourquoi faut-il absolument rajouter et multiplier des actions de bonté !
Pourquoi n'est-il pas déjà là ?
C'est le Machiah Lui-même qui répondra à cette question, mais celle-ci ne doit décourager aucun Juif. Bien au contraire, une telle interrogation doit éveiller en chacun de nous une énergie et un enthousiasme accrus pour accomplir le service de D.ieu !

Le Rabbi de Loubavitch.

Depuis août 2017, Torahdevie.fr est affilié aux Institutions Beth Hillel - Sinaï